Maxime Charron

5 rue Auber 75009 Paris

Tél. 06 50 00 65 51

contact@royalprovenance.com

Porcelaines et souvenirs historiques

Invité chez Marie BIANCARELLI

10 rue de Beaune 75007 Paris

ROYAL PROVENANCE

Ass. Service Napoléon - Royal Provenance 2109-1'.jpeg

RARE ASSIETTE IMPÉRIALE EN PORCELAINE DE SÈVRES

DU SERVICE PARTICULIER DE L'EMPEREUR NAPOLÉON IER

 

Assiette plate dite “à monter”, le marli à fond vert de chrome à décor en or d'une frise représentant des glaives à l'antique réunis par des rubans et entrelacés d'une guirlande de lauriers, entre chaque glaive une étoile à cinq branches, bordé de deux larges filets or ; le centre orné d'une rosace en or.

Bon état général, légère usure de l'or, un éclat restauré au revers.

Manufacture impériale de Sèvres, époque Empire, circa 1812.

Marque du peintre en vert de chrome : “13. ms. 12” (13 mars 1812).

Marque postérieure au tampon rouge : "Manufre de FOËSCY / Fb St Martin n° 45 / à Paris".

D. 23,5 cm.

 

Provenance

Payé 65 449 francs au total avec son surtout en biscuit, le service particulier de l'Empereur est certainement l'un des plus connus de l'histoire de la porcelaine. Commencé en 1807, le service fut livré aux Tuileries juste avant le mariage impérial du 2 avril 1810. Il comportait un service à entrée et à dessert, un surtout de table en biscuit et un cabaret à café. Les assiettes les plus célèbres sont les 72 à dessert à vues polychromes dites "des Quartiers généraux", au prix unitaire de 425 francs, ce qui était un record pour l'époque.

En dehors des assiettes à dessert peintes, il comprenait 24 assiettes à potage pour l'entrée et 24 assiettes à dessert dites "à monter", dont la nôtre fait partie. Fabriquée en 1812, elle fait partie d'un réassort mais semble ne pas avoir reçu de vignette au tampon rouge de la Manufacture impériale de Sèvres, peut-être faute d'avoir été livrée (4 assiettes sont notamment livrées le 30 janvier 1812 "pour rassortiment" au

Grand Maréchal du Palais, (arch. Sèvres, Cité de la céramique, Vy21, f° 3 v°)) ; de même, elle n'a pas subi le marquage des doubles "L" entrelacés en creux ordonné par Louis XVIII à la Première Restauration pour les pièces qui se trouvaient encore aux Tuileries lors de son intronisation en 1814.

Napoléon n'emporta à Sainte-Hélène qu'environ 60 assiettes peintes (sur les 72 fabriquées) et 12 assiettes "à couteau" (vraisemblablement celles à potage), appelées ainsi dans l'inventaire de Marchand, après la mort de l'Empereur à Sainte-Hélène.

Il existe deux autres assiettes connues avec la marque au revers apposée postérieurement de la manufacture Foëscy (conservées à Sèvres, voir ci-après), cela indique donc : -soit que les assiettes décorées mais non livrées furent revendues par Sèvres à la maison Foëscy vers 1814 ; -soit que ces assiettes furent livrées mais que Louis XVIII décida d'en revendre une partie en 1814 à Foëscy, qui avait un dépôt à Paris et sa fabrique dans le Cher.

 

Œuvres en rapport

- 1 assiette à potage au musée de Sèvres, marque de Sèvres en rouge pour l'année 1810, avec le double "L" en creux, et marquée n° "82" (peut-être envoyée à Sainte-Hélène?). Dépôt de Malmaison, don MRS Fahnestock-Campell. Cette assiette est cassée en deux.

- 1 assiette à potage au château de Fontainebleau présentant les mêmes marquages avec le n° "81". Même provenance.

- 1 assiette à potage en collection privée, Colonna Walewski, avec le n° "91".

- 2 assiettes à monter au Musée de Sèvres, marques de fabrication en creux de Sèvres, marque du peintre à la peinture verte pour l’une : "5 mai 14 n° 2", pour

l’autre : "35. 36" et marques en rouge, sur les deux : "Manufre de FOËSCY Fb St-Martin N° 45 à Paris" apposées postérieurement.

- 1 assiette à monter, la date effacée, vendue chez Metayer Mermoz à Antibes, 4 février 2021, lot 15 (adjugée 61.740 €). Aujourd'hui dans la collection Pierre-Jean Chalençon.

- 1 assiette à monter, datée "10 août 12", vendue chez Thierry de Maigret, 8 avril 2016, lot 184 (adjugée 40.000€). Aujourd'hui dans la collection Bruno Ledoux.

- 1 assiette à monter, datée "5 mai 14 n° 1", vendue chez Osenat, 19 novembre 2017, lot 184 (adjugée 40.000€).

 

Littérature

Napoléon Ier et Sèvres, L’art de la porcelaine au service de l’Empire, ouvrage collectif sous la direction de Camille Leprince, Paris, 2016, n° 154, p. 282.

 A RARE SÈVRES PORCELAIN IMPERIAL PLATE

FROM THE SERVICE PARTICULIER OF THE EMPEROR NAPOLEON I

 

Hard-paste porcelain plate called “à monter”, the marli with a chrome green background with gold decoration of a frieze representing antique-style swords united by ribbons and interwoven with a garland of laurels, between each sword a five-branches star, bordered by two large gold rims; the center adorned with a gold rosette.

Good overall condition, slight wear of the gold, a restored shine on the reverse.

Sèvres Imperial Manufactory, Empire period, circa 1812.

Painter's mark in green: “13. ms. 12 ”(March 13, 1812).

Posterior mark in red stamp: "Manufre de FOËSCY / Fb St Martin n ° 45 / à Paris".

D. 23.5 cm.

 

Provenance

Paid for 65,449 francs in total with its surtout in biscuit, the Emperor's particular service is certainly one of the most famous in the history of porcelain. Begun in 1807, the service was delivered to the Tuileries just before the imperial wedding of April 2, 1810. It included a starter and a dessert service, a biscuit table top, and a coffee cabaret. The most famous plates are the 72 with polychrome views called "des Quartiers Généraux", at a unit price of 425 francs, which was a record for the time.

Apart from the painted dessert plates, it included 24 soup plates for the starter and 24 dessert plates called "à monter", of which ours is one. Manufactured in 1812, it is part of a restocking but does not seem to have received a red stamped mark from the Imperial Manufacture of Sèvres, perhaps for lack of having been delivered (4 plates were notably delivered on January 30, 1812 "for assortment "to the

Grand Maréchal du Palais (arch. Sèvres, City of ceramics, Vy21, f ° 3 v °)) ; likewise, it has not undergone the marking of the double "L" interlaced hollow ordered by Louis XVIII at the First Restoration for the pieces which were still in the Tuileries at the time of his enthronement in 1814.

Napoleon took to Saint Helena only about 60 painted plates (out of the 72 manufactured) and 12 plates "à couteau" (probably those for soup), so called in Marchand's inventory, after the death of the Emperor in Saint Helena.

There are three other known plates with the mark on the reverse affixed subsequently from the Foëscy factory (two kept in Sèvres, see below), this therefore indicates: - either that the plates decorated but not delivered were sold by Sèvres to the Foëscy house around 1814; - either that these plates were delivered but that Louis XVIII decided to resell part of them in 1814 to Foëscy, which had a depot in Paris and its factory in the Cher.

 

Related works

- 1 soup plate at the Sèvres museum, Sèvres mark in red for the year 1810, with the double "L" in the hollow, and marked n° "82" (perhaps sent to Sainte-

 

Hélène?). Deposit of Malmaison, donated by MRS Fahnestock-Campell. This plate is broken in two parts.

- 1 soup plate at the Château de Fontainebleau with the same markings with the n° "81". Same provenance.

- 1 soup plate in private collection, Colonna Walewski, with the n° "91".

- 2 plates "à monter" at the Musée de Sèvres, incised marks of Sèvres, mark of the painter with green paint for one: "May 5, 14 n ° 2", for the other: "35. 36" and marks in red, on both: "Manufre de FOËSCY Fb St-Martin N ° 45 in Paris" affixed subsequently.

- 1 plate "à monter", the date erased, sold at Metayer Mermoz at Antibes, 4 February 2021, lot 15 (sold 61.740 €). Today in the collection Pierre-Jean Chalençon.

- 1 plate "à monter", dated "August 10, 12", sold at Thierry de Maigret, April 8, 2016, lot 184 (sold for € 40,000). Today in the Bruno Ledoux collection.

- 1 plate "à monter", dated "May 5, 14 n ° 1", sold at Osenat, November 19, 2017, lot 184 (auctioned for € 40,000).

 

Literature

Napoleon I and Sèvres, L’art de la porcelaine au service de l'Empire, collective work edited by Camille Leprince, Paris, 2016, n ° 154, p. 282. 

Assiette service Napoléon - Royal Provenance 2109-2'.jpeg